Actualités

Actualités

“Itinéraire Singulier” : l’atelier musical du foyer Maroly

  • Itinéraire singulier

    Photo du groupe "Itinéraire singulier"


  • Vue d'ensemble de l'exposition Philémoi


  • Vue d'ensemble de l'exposition Philémoi


  • Sabine et Armelle avec la sculpture Kalimba


  • Sylvie avec la sculpture Kalimba


  • Armelle et Sylvie avec la sculpture Kalimba


  • Jérémie et Julien avec la sculpture Kalimba


  • Sylvie et Alain


  • Sabine, Armelle, Alex et Théo


  • Oriane et Alain


  • Julien


  • Présentation de la Méta-sphère


  • Julien avec la Méta-sphère


  • Julien et Alain avec le Méta-Masque


  • Jean-François


  • Itinéraire singulier

    La méta-sculpture


  • Jérémy sur la Méta-sculpture


  • Alain, Oriane, Julien et Alex


Fin 2019, le conservatoire de Roanne propose au foyer Maroly de créer un atelier musical pour les résidents : “Itinéraire singulier”.

Origines de l’atelier musique “Itinéraire singulier”

C’est en septembre 2019 que “Itinéraire singulier” a vu le jour. Une professeure de musique du conservatoire de Roanne, Armelle Lopin, a proposé au Maroly de créer un projet musical, qui répond notamment à sa formation professionnelle (Dumusis handicap et santé). L’objectif est d’aborder la musique par l’expression, l’improvisation et la création contemporaine, en mettant à disposition des personnes une multitude d’instruments (percussions, congas, djembé, piano, xylophone, instruments alternatifs tels que des casseroles, du verre, du journal…).

Cet atelier collectif est un espace de partage et interroge le rapport à l’autre. Il favorise l’épanouissement de la personne et met en avant les richesses de chacun dans ses particularités.

Cet atelier rassemble 8 résidents du foyer le Maroly, provenant des 3 unités (foyer de vie “Philia” et foyers d’hébergement “Sablons” et “Grand bleu”) : Alexandra, Jean-François, Sylvie, Julien, Sabine, Oriane, Jérémy et Françoise. Ils sont également rejoints par deux adultes en situation de handicap, venant de l’extérieur. L’atelier a lieu tous les lundis de 17h30 à 18h30 au conservatoire de Roanne. Un éducateur accompagne le groupe.

Lors de la création de cet atelier, Alain Goudard, chef d’orchestre, compositeur et fondateur des Percussions de Treffort, ainsi que deux travailleurs de la section musique de l’ESAT Treffort-Cuisat (Adapei de l’Ain), sont arrivés au même moment conservatoire de Roanne pour répondre à un autre projet sur les trois prochaines années. Ainsi, les membres d'”Itinéraire Singulier” ont la chance de bénéficier de leurs interventions de temps à autre, pendant leur atelier musical hebdomadaire.

Activités de l’atelier musical “Itinéraire singulier” depuis sa création

Depuis l’arrivée de la Covid-19, qui coïncide avec la création d’ « Itinéraire singulier », l’atelier de musique a été contraint d’annuler chacune de ses représentations.

En 2020, les résidents devaient se produire lors d’une intervention sur “La musique et le handicap” d’Alain Goudard au Théâtre de Roanne et participer, plus tard dans l’année, à “Loire en couleur” à Saint-Jean-Saint-Maurice. Puis en janvier 2021, “Itinéraire Singulier” devait également être le fil conducteur de la nuit du conservatoire à la médiathèque de Roanne. Malheureusement, chacun de ses évènements a été déprogrammés en raison de la crise sanitaire. Néanmoins, les éducateurs sont restés à l’affut de nouvelles opportunités.

L’atelier musical “Itinéraire singulier” et l’exposition “Philémoi”

Par chance, les résidents ont enfin pu participer le lundi 1er février 2021 à un temps d’échange et de partage musical autour de l’exposition “Philémoi“, organisée par la médiathèque de Roanne. Ils ont rejoint Armelle Lopin, Alain Goudard et les deux musiciens des Percussions de Treffort, ainsi qu’une jeune violoniste, qui a pu interagir avec le groupe.

L’exposition “Philémoi” est une exposition interactive, qui met en avant des sculptures sonores. Il s’agit à la fois de sculptures artistiques et d’instruments de musique, qui prennent vie grâce à l’intervention directe du public, qui n’a pas besoin de formation musicale. Ces supports sont particulièrement adaptés aux personnes en situation de handicap. Les résidents ont tous participé avec enthousiasme et plaisir, tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur et dans le respect des gestes barrières recommandés.

Une partie de la visite de l’exposition a été filmée par un caméraman. Ce dernier a également interviewé Alexandra et Sylvie, deux résidentes du Maroly. Lorsque le film sera monté, il sera visible sur le site du conservatoire de Roanne et sur Roanne Agglo, puis la vidéo sera partagée sur nos réseaux sociaux.