Habitat

Pour reconnaître aux personnes en situation de handicap « le droit de vivre dans la société avec la même liberté de choix que les autres personnes »[1] et rendre effectif leur pouvoir de choisir, Adapei Loire entend proposer une réponse « en parcours » au détriment d’une réponse « en place ».

Elle s’applique à proposer une palette de solutions et d’habitats avec différents niveaux d’inclusion dans le tissu social, allant de la structure collective de type foyer, à des appartements disséminés dans les dispositifs de droit commun.

L’accueil de jour, l’accueil temporaire ou séquentiel, l’accueil d’urgence ainsi que le renforcement de l’aide aux aidants constituent des alternatives précieuses dans le parcours de vie de la personne et au regard du droit au répit des familles.

[1] Convention des Nations Unies